Les Hoka Kawana, les nouvelles chaussures mi-footing, mi-fitness

Kawana, c'est le nom d'une plage de la Gold Coast en Australie. Ne pensez pas qu'elle vous fera bronzer comme si vous y étiez, non. En revanche, vous pourriez bien prendre plaisir à les chausser si vous êtes à la fois adepte des salles de fitness et du running en extérieur. Les Hoka Kawana ont été pensées pour répondre aux besoins des deux activités. Profil racé, plutôt audacieux pour une chaussure de fitness, elle hérite sans doute des qualités de coureuses comme beaucoup de chaussures Hoka.

Avis sur les Hoka Kawana

  • Utilisation : Pour les footings tranquilles, voire les activités fitness, en salle, et le sport quotidien
  • Points forts : Compémentarité sport salle / running
  • Points faibles : A tester
  • Note : 4/5
  • Poids : 283g
  • Drop : 5mm
  • Prix catalogue : 140€

Il y a peu de doute lorsqu'on regarde cette Hoka Kawana, c'est une chaussure de running. On reconnait aussi la signature Hoka, une semelle conséquente qui garanti souvent un bon amorti. Ce n'est pourtant pas sur ce seul créneau que se positionne la marque. En ajoutant un peu de structure et en travaillant la stabilisation latérale, c'est avant tout la polyvalence citadine que Hoka vise avec les Kawana.

Hoka Kawana vu de dessus

Une tige, le dessus de la chaussure, protectrice et rembourrée. On remarque aussi un talon qui semble ergonomique.

Les Hoka Kawana s'adressent aux coureurs débutants mais plutôt actifs, et aux amateurs de la salle de sports de fitness, voire aux coureurs un peu plus expérimentés, qui veulent un produit qui peut les accompagner au quotidien. La marque s'est appuyée sur le succès des deux modèles que sont les Hoka Bondi et les Hoka Clifton (en particulier les Hoka Clifton 8), pour produire une chaussure un peu moins axée running mais plus polyvalente.

La Hoka Kawana et son talon échancré

Le fameux SwallowTail, l'arrière de la semelle très marqué, que l'on connait aussi chez Nike avec les Pegasus. L'épaisseur de la chaussure peut surprendre, mais c'est assez typique de la marque Hoka.

Pour cela, La Kawana présente un profil hybride capable de faire la transition entre la salle de fitness et la route. Hoka a développé une nouvelle géométrie de semelle, le SwallowTail qu'on retrouve aussi sur la Hoka TenNine, mais aussi dans une moindre mesure sur la Hoka Carbon X. A cela on ajoute un drop assez faible de 4mm et une courbure de semelle prononcée sur l'avant qui favorise la transition. Avec 283g dans la version homme (pointure 42 2/3) et 238g pour le modèle femme (pointure 38 2/3), la chaussure est plus lourde qu'une pure "running". La marque l'explique par un talon d'Achille plus ergonomique avec plus de matière que sur une Clifton par exemple.

La Hoka Kawana

La Hoka Kawana vient tout juste d'être présentée au moment où nous écrivons ces lignes. Un test détaillé est en cours, qui viendra compléter ces quelques lignes de présentation.