Présentation de la Nike Air Zoom Pegasus, chaussure légendaire !

La plus vieille des chaussures de running ?

Comment présenter les Nike Air Pegasus, ce modèle qui est peut-être le plus ancien (pérennité du nom) sur le marché du running. C'est l'un des modèles les plus polyvalents du marché, proposé à un prix raisonnable, pour une une utilisation quasi illimité, aussi bien pour les footing quotidiens, les sorties longues, et même les séances tempo ou quelques compétitions du 10km au marathon. Sa durabilité permet, en plus de cela, d’enchainer les séances sans trop d'appréhension.

Avis sur les Nike Pegasus 38

  • Utilisation : Pour un peu tout, en entrainement surtout, distances variées. Pas optimal pour les perfs
  • Points forts : Compromis confort/dynamisme, polyvalence, durabilité
  • Points faibles : Aucun !
  • Note : 4.5/5
  • Prix catalogue : 120€
  • Poids : 255g
  • Drop : 10mm
  • Talon : 27mm
  • Méta : 17mm

Où acheter ces chaussures de running Nike

Le test des Nike Air Zoom Pegasus 38, toujours les meilleures?

Que dire de cette Nike Pegasus 38? Elle traverse les décennies, ne peut-elle que se bonifier? Voici ce que nous pensons de la chaussure la plus vendue au Monde.

Modèle iconique s'il en est, la Nike Air Zoom Pegasusest l'un des modèles les plus vendus sur le marché du running (on pense aussi à la Brooks Ghost). Déjà 38 versions, bientôt 39 (à raison de presque une par an, c'est presque toute l'histoire de la chaussure de running), elle possède des qualités indéniables qui expliquent son succès. La Nike Air Zoom Pegasus est un modèle polyvalent abordable, en entrée de gamme de la ZoomX Invincible Run ou bien de la Nike React Infinity Run, et moins dynamique que sa grande soeur la Pegasus Turbo 2 (qui n'est plus commercialisée il semble).

Note :

La Pegasus a toujours été une chaussure plutôt légère compte tenu de son profil. Chaussure ultra polyvalente, drop de 10mm, elle brille d’abord par son confort. La construction de sa semelle intermédiaire fait une partie de son succès, puisqu’en associant la mousse React et le Air Zoom sur l’avant du pied, elle offre un très bon amorti tout en conservant un vrai dynamisme.

La Nike Pegasus 38

    Cette version de la Pegasus 38, ce coloris, ressemble beaucoup à la VaporFly que nous avons testée.

    La Pegasus est reconnue pour être l'une des chaussure les plus confortables, c'est le cas pour les éditions que nous avons testées. Le tissu est assez épais, mais très souple. Cela en fait un produit très confortable, pas seulement parce-que la semelle est souple, mais aussi du fait que le tissu se comporte un peu comme un chausson. Tige enveloppante, languette assez rembourrée, pas de point dur, talon (autour du tendon d'Achille) plutôt souple, autant de caractéristiques qui privilégie le confort.

    Elle est en général vendue au prix de 120€, ce qui en fait un modèle très abordable comparé à de nombreux autres modèles moins performants. On note aussi, puisque la marque change les itérations chaque année, que les prix baissent rapidement comme on peut le constater dans notre comparateur. On trouve ainsi de très bons plans sur les Nike Pegasus à moins de 90€ (voir nos offres I-Run, Alltricks, RunnerInn, etc...).

    Du coté de la concurrence, on pourrait citer l'Asics Nova Blast qui a clairement suivi le chemin tracé par ce modèle iconique. Parmi les autres marques, on peut également citer la Clifton d'Hoka, bien que moins dynamique mais aussi la Saucony Kinvara.

    Test de la Nike Air Zoom Pegasus 38

    Ci-dessus les Nike Pegasus 38 lors de notre test que vous retrouver dans le détail ici.

    En Résumé

    La Nike Air Zoom Pegasus est un modèle relativement léger au drop de 10mm, et ultra polyvalent. C’est ce qui fait de ce modèle un incontournable que presque tous les coureurs doivent avoir dans leur armoire. Elle pourra convenir pour toutes les situations et sera très durable, tout cela pour un prix peu élevé (120€). C'est aussi un modèle que des générations de coureurs (presque) ont utilisé, nous nous souvenons par exemple de la paire que nous avions au début des années 90. Il aurait été amusant de les conserver pour les montrer aujourd'hui.