Le test des Hoka Tecton X, le fer de lance Hoka ?

Le produit ne sera pas en boutique et disponible pour les coureurs avant sans doute le mois de mai 2022, mais nous avons la chance de prendre en main les Hoka Tecton X, les premières chaussures de trail à plaque carbone de la marque. Le modèle se positionne entre la Hoka Zinal et la Hoka SpeedGoat. La grosse nouveauté est que cette Hoka Tecton X, comme tous les modèles de la gamme qui possèdent ce suffixe, dispose d'une plaque carbone. Le graal pour certains sur la route, il faudra attendre un peu pour les tester sur les sentiers.

Nous avons été invités par la marque à découvrir cette nouveauté assez attendue par la communauté. Avant de faire un test de cette Hoka Tecton X nous pouvons déjà dire que cette chaussure devrait faire parler d'elle dans les jours et semaines à venir. La Hoka SpeedGoat, le best-seller de la marque lorsqu'il s'agit de chaussures de trail, dispose d'une communauté d'utilisateurs importante. On sait pourtant qu'il lui manque quelques qualités en terme de stabilité comme de dynamique sur les terrains plus roulants. C'est là que cette Hoka Tecton X entre en jeu, une chaussure plus légère et réative. Sur le papier au moins.

Hoka Tecton X, la languette

L'empeigne est assez fine, à la façon de que nous avons aussi testé sur les Hoka Zinal, la petite soeur destinée aux  courses rapides. La languette est très similaire.

La Hoka Tecton X est ainsi la première chaussure de trail de la marque intégrant une plaque carbone. Il s'agit en fait de 2 lames parallèles, dans l'axe de la chaussure, dont le but est d'apporter la tonicité qu'on connait sur ce type de produit, tout en conservant de la souplesse transversale pour mieux suivre le terrain.

La Hoka Tecton X et la semelle en Vibram Megagrip

La Hoka Tecton X dispose d'une semelle en Vibram. De prime abord, on pourrait penser qu'elle est similaire de celle de la Hoka Zinal, mais cette Tecton X dispose de crampons plus marqués. On devrait ainsi gagner en accroche, et peut-être même de manière plus polyvalente que la Speedgoat. C'est une point important à tester.

Avec un poids annoncé à 240g il ne faudra peut-être pas s'attendre à beaucoup de robustesse. On sait d'ailleurs que ce n'est pas toujours le point fort des Hoka de Trail, surtout qu'ici les flancs de la chaussure ne sont pas beaucoup protégés. Sur l'avant le pare-pierres devraient jouer son rôle, mais cette chaussure est plutôt pensée pour les terrains peu techniques. On pourra courir sur de longues distances mais il faudra probablement éviter les terrains très rocailleux.

Zoom sur le talon de la Hoka Tecton X

La Hoka Tecton X possède la même épaisseur de semelle et le même drop de 4mm que les SpeedGoat 5. On s'attend par contre à plus de stabilité, sur les dévers en particulier.

Pour revenir sur la robustesse de la chaussure, eu égard au peu de protection sur l'avant de tige ; l'objectif est ailleurs sur la Tecton X: la performance sur les courses estivales et sur terrain modestement techniques. C'est là qu'entre en jeu la grosse nouveauté sur le produit : la présence de la plaque carbone. A la différence des chaussures de route, la plaque carbone est ici en deux parties, deux bandes séparées dans le sens de la longueur pour offrir un peu de tolérance latérale. En trail on a besoin de flexibilité, en dévers en particulier, et pour s'adapter au terrain.

La Hoka Tecton X de profil

Après quelque foulées, on comprend le potentiel. La chaussure est assez rigide lorsqu'on essaie de la plier avec les mains, mais une fois aux pieds cette rigidité fait l'effet d'un ressort. Plutôt que d'être absorbée par la semelle, l'énergie est restituée par l'élasticité de la plaque carbone. On restera quand même prudent quant au réel gain dynamique, si comme pour les chaussures de route en carbone, le gain est optimal à allure élevé. Sur un Ultra-Trail en effet il est rare d'avoir des allures supérieures à 10km/h, sauf si on s'appelle Jim Walmsley. Le coureur américain a d'ailleurs gagné le MIUT lors de la première sortie "officielle" de la chaussure en course.

Test des Hoka Tecton X

La semelle intégre la technologie de la marque, le ProFly, sous la forme d'une variante ProFly X annoncée plus souple et adaptée à la présence du carbone.

L'avis RunMag

Les Hoka Tecton X

Avec la Tecton X, Hoka nous propose peut-être la meilleure chaussure de son histoire. Ni plus ni moins. C'est une chaussure de trail très performante, confortable, avec un maintien efficace, une bonne tenue en dévers et une excellente accroche. Elle n'offre évidemment pas la meilleure des longévités, à défaut de protection suffisante sur les côtés. Pour cette raison, on la réservera aux jours de course, il ne s'agit de faire tous ses entrainements avec. Le prix est évidemment un peu élevé, à 210€ c'est la chaussure de trail la plus chère du moment.

Où acheter ces chaussures de trail Hoka