Le test détaillé des Saucony Triumph 18

La nouvelle Saucony Triumph reprend la recette qui fait le succès du modèle auprès des fans de la marque. Une chaussure destinée tant aux débutants qu'aux coureurs expérimentés recherchant un modèle fiable et tolérant pour enchainer les sorties journalières. C'est surtout la qualité, l'amorti et le confort qui plaisent dans la gamme, qu'en est-il de la dernière version, la Saucony Triumph 18? Voici notre avis dans ce test terrain.

Attention, cet article ne parle pas de la Triumph ISO qui est une variante des Saucony Triumph 18 que nous vous présentons ici. Sur le papier, la Triumph est une chaussure faite pour courir longtemps grâce à l'excellent amorti annoncé. Le talon conséquent perché à plus de 32mm du bitume doit en effet pouvoir faire le travail pour lequel il a été pensé.

Pour plus d'informations sur la gamme Saucony, vous pouvez aussi lire notre test de la Saucony Ride 13 et les Saucony Guide 14, des modèles complémentaires et plus toniques que la Triumph.

Avec un poids de 318g la chaussure est sensiblement plus lourde que ce qu'on peut trouver ailleurs ou même chez la marque Saucony. Nous pensons par exemple à des produits comme la Saucony Ride 13 que nous avons aussi testée, même si cette dernière est pensée pour de plus courtes distances que la Triumph qui peut largement vous emmener sur un marathon.

Saucony Triumph 18, zoom sur l'avant de la chaussure

Les Saucony Triumph 18 lors de la présentation officielle

Dès les premières foulées, l'impression est confirmée. La technologie de la marque, la semelle en PWRRUN semble faire le boulot mais c'est surtout l'épaisseur du talon qui en est responsable. Le drop de 8mm (la semelle fait précisément 32mm à l'arrière et 24mm) n'est ni trop élevé ni trop faible et à vrai dire nous n'avons pas véritablement perçu la différence avec les modèles disposant d'un profil de semelle plus plat (les chaussures de trail de la marque, par exemple, ont 4mm de drop).

Test Saucony Triumph 18,

La chaussure possède une accroche très satisfaisante sur les pavés humides

Au delà de l'amorti la chaussure est très confortable. On ne se sent à aucun moment trop serré, tant sur l'avant que sur le dessus, et le coureur qui de temps en temps se trouve un peu à l'étroit lorsqu'il essaie une chaussure en magasin ne devrait pas avoir de mauvaises surprises ici. La chaussure conviendra aux coureurs qui ont un pied fort. La Triumph 18 est aussi étonnamment "rapide" alors qu'elle n'est à priori pas destinée à battre un record sur 10km. Pourtant on prend du plaisir à accélérer si on le souhaite sur des exercices à l'entrainement (travail de VMA par exemple).

Test Saucony Triumph 18, la semelle

La semelle est polyvalente. On note par dessous que la mousse est exposée, visible, la semelle extérieure n'est pas uniforme,  pour gagner quelques grammes sur le poids de la chaussure. Cette Saucony Triumph peut dans une certaine mesure être comparée à la toute dernière Adidas Ultra Boost 21 qui présente des caractéristiques similaires de "Super" confort, ou bien aussi aux Nike ZoomX Invincible et NikeReact Infinity Run Flyknit 2.

L'avis Runmag

La Saucony Triumph 18 est une chaussure destinée aux moyennes et longues distances. On lui doit son très bon amorti à la semelle très présente sous le pied. Les matériaux utilisés et l'assemblage de la tige lui confèrent aussi un excellent confort, on n'est jamais trop serré sur l'avant comme sur le coup de pied et les lacets offrent un serrage très polymorphe. Sur le plan dynamique, la Triumph n'est évidemment pas un foudre de guerre, la chaussure se destinant plus aux longues sorties qu'au sprint. Pourtant, elle permet quand même quelques accélérations à  l'entrainement. Au final une chaussure d'excellente qualité et très satisfaisante dans l'ensemble, même si son prix de vente est un peu élevé.