Le test des Asics NovaBlast 2, notre avis sur ces chaussures

Nous avons testé la première version de cette chaussure à la semelle visiblement marquante. Un confort excellent et de très bonnes sensations aux pieds que nous avons validé lorsqu'un de nos collaborateurs a couru les 80km de l'ecotrail de Paris chaussé en Novablast. Preuve en est qu'une bonne chaussure ne se contente pas d’être performante sur son terrain de prédilection mais qu'on peut aussi l'emmener ailleurs. Voici la présentation et le test de la 2ème version, les Asics NovaBlast 2.

Présentation

Avec un poids de 275g pour les hommes et 225g pour les femmes (en taille standard), la chaussure est relativement légère si on considère les mensurations de la semelle. 30mm au talon, de quoi assurer tout l'amorti nécessaire

3/4 arrière de la Asics Novablast 2, le talon

La nouvelle version de la chaussure.

Le drop de 8mm est dans la norme de ce qui se fait de nos jours. Même si la marque recommande plutôt la Nova Blast aux coureurs disposant d'une attaque médio-pied, nous pensons que la chaussure convient à tous les types de coureurs. Les coureurs débutants pour les qualités d'amorti et de confort, les coureurs affutés ou expérimentés pour les sorties longues ou les entrainements quotidiens où il est important de ne pas se blesser.

Asics Novablast 2, vue de 3 quarts

On note sur cette nouvelle NovaBlast 2 quelques évolutions. Ainsi un nouveau stabilisateur en TPU au niveau du talon, qui ajoute du maintien à la chaussure, pour permettre une foulée plus équilibrée et mieux exploiter le rebond de la chaussure. Le talon a aussi été légèrement remanié avec une nouvelle forme concave ainsi qu'une base plus large pour un ancrage au sol optimal.

Les Asics Novablast, coloris Tokyo !

Ce coloris qu'on aimait bien

Pour le reste on retrouve les éléments qui nous avaient beaucoup plu lors de notre test de la première version : la technologie de la semelle intermédiaire FF BLAST qui offre un très bon compromis amorti / rebond, une languette qui améliore la stabilité (pas toujours le point fort chez Asics) et réduit le mouvement au milieu du pied, ainsi que, entre autres, la semelle extérieure qui fonctionne très bien. Nous allons le voir dans le test.

Le test de la NovaBlast 2

Test Asics Novablast 2, en montée

Déjà en manipulant les chaussures le temps de les décrire, nous trouvions qu'il y avait quelque chose de particulier dans le tissu utilisé sur l'avant. Une fois chaussée, la NovaBlast est très souple et le tissu semble s'étirer offrant toute la place nécessaire aux orteils. C'est très confortable et cela tranche avec certains modèles concurrents où on se sent parfois à l'étroit.  Un peu de ce fait, la chaussure pourra sembler chausser grand, ce n'est qu'une impression.

Première foulée, la semelle est très étonnante, en particulier sous le talon. On ne dira pas que la semelle est molle, mais il y a cette impression de courir sur un tatami. C'est très confortable. A l'avant au contraire, on perçoit la dynamique de la mousse qui ne fait pas qu'amortir mais renvoie aussi l'énergie accumulée. Le drop n'est pas aussi présent qu'il semble l'être lorsqu'on regarde la chaussure. Ce talon proéminent ne reflète pas la réalité : 8mm, c'est dans la moyenne.

Test Asics Novablast 2, appui semelle

Cette fausse impression de drop important, accentué par le dessin accentué du talon

Malgré cette semelle particulièrement accueillante et amortie, ce qui en fait une chaussure potentiellement à destination des débutants, la NovaBlast 2 est quand même capable d'accélérer. Ce n'est évidemment pas une performeuse comme, par exemple, la MetaSpeed ou la Magic Speed, mais on peut se laisser tenter par un 10km de fin d'année. Nous la recommandons plutôt sur la distance intermédiaire du semi-marathon, même si on peut tout à fait lui faire allonger les distances.

La semelle de la Asics Novablast 2

La semelle extérieure n'est évidemment pas celle d'une chaussure de trail, mais elle est capable de tenir dans les sentiers si nécessaire. Preuve en est, la chaussure a participé à l'Ecotrail de Paris, sur des sentiers certes secs mais au revêtement plutôt inégal.

Avis RunMag

En conclusion, nous avons beaucoup apprécié ces Asics NovaBlast 2. Ce sont des chaussures modernes, intégrant la dernière technologie de mousse FF BLAST dans la semelle. Le volume conséquent à l'arrière apporte un incroyable amorti, sans que la chaussure ne pâtisse en terme dynamique. On la recommande en particulier aux coureurs qui ont tendance à talonner. C'est aussi une chaussure très confortable, à l'avant. Seul bémol, mais c'est une question de goût, le sympathique orange de la première version a disparu du catalogue. D'autres trouveront le bleu turquoise superbe.