Kiprun KD900X: Decathlon entre dans la danse du carbone!

Ce n’était déjà plus un secret, depuis quelques apparitions sur les réseaux sociaux et l’annonce du partenariat avec Yoann Kowal: Decathlon, à travers sa marque running Kiprun, va lancer sa chaussure avec une plaque carbone: la KD900X. Auparavant équipé chez Adidas, et adepte des distances courtes (3000m steeple), Yoann Kowal a rejoint Decathlon début 2022, opérant en même temps un changement d’objectifs: rallonger les distances pour se frotter au marathon et viser les JO 2024 sur la distance Reine.

Kiprun s’offre donc ici un représentant de choix, ayant des objectifs tout à fait en phase avec le développement d’une chaussure de course à plaque carbone. La conception de la chaussure avait évidemment débuté plus tôt, et Y. Kowal a pu déjà courir deux semi-marathons avec des prototypes aux pieds, permettant des retours in situ à l’équipe de développement, et l'adaptation du modèle. En janvier, il a ainsi bouclé le semi de Séville en 1h03’28”, avec un proto des KD900x aux pieds. Un chrono amélioré de plus d’une minute fin mars à Lille, toujours avec les KD900X aux pieds. S'il fallait une caution "Coureur Elite" à cette KD900X, elle est toute trouvée!

Kiprun KD900X

La Chaussure

Nous n’avons pu faire qu’une rapide prise en main de la chaussure, toujours en développement. Mais déjà, quelques éléments sont marquants. Le style, tout d’abord. Globalement sobre avec des accents colorés, très flashy, qui dynamisent l’apparence et amincissent visuellement la semelle. Les caractéristiques annoncées sont classiques dans cette gamme de chaussures  drop de 8mm et poids de 220g en 42.

Kiprun KD900X

Malgré la présence d’une plaque carbone, développée en interne à Decathlon qui a pu faire jouer toute son expertise multi-sport sur le travail des matériaux composites, la chaussure reste flexible - pour une chaussure à plaque! Là où une Hoka Carbon X 3 ou la toute nouvelle Altra Vanish Carbon sont impossibles à plier à mains nues, on parvient à trouver un point de flexion sur le modèle nordiste. Cela pourrait être de bonne augure pour conserver un peu de naturel dans la foulée, souvent très dirigiste des autres chaussures à plaque, et probablement étendre le spectre d’utilisation de celle-ci.

La semelle intermédiaire en mousse PEBAX (du même type que celle des Saucony Endorphin Pro/Speed) a été développée en partenariat avec Arkema, spécialiste de ce genre de matériaux. Au toucher, elle semble combiner amorti (i.e elle se compresse relativement facilement) et retour d’énergie (elle “renvoie”, sensible sur les points de pression).

Kiprun KD900X

Chose intéressante, qui fait partie des impératifs de design de Kiprun, elle est annoncée pour une durée de vie de 1000 km avant de perdre sensiblement ses propriétés. Si cela s’avère réel, c’est un sacré coup de pied dans la fourmilière des chaussures de ce type, qui souvent s'affaissent après 400km…

Dernier point sur lequel Decathlon était attendu, le tarif. Et la KD900x devrait aussi chambouler le marché, puisque le prix attendu est de 150€ lors de la commercialisation prévue “pour la rentrée”. Autant dire que nous avons hâte de la tester afin de voir comment elle se comporte par rapport aux autres modèles de ce type!