Comment laver ses chaussures de running ?

Certains diront qu'on ne lave pas les chaussures de running, que de toute manière elles sont faites pour être sales. C'est sans doute le cas pour les chaussures de trail, l'hiver surtout, c'est moins le cas des chaussures de course sur route. On peut aussi porter ses chaussures de running au quotidien, et vouloir qu'elles soient propres. Voici quelques conseils sur leur entretien.

Les chaussures de running perdent très vite leur fraicheur de jeunesse et leur fonction est surtout de courir. Pourtant ce sont aussi des vêtements et en tant que tels on peut vouloir qu'elles soient propres. On peut aussi les choisir pour des questions d'ordre esthétique, mais la vraie raison de les laver est avant tout de les entretenir, une chaussure de running dure plus longtemps si on en prend soin. Voici quelques conseils qui nous sont venus à la suite du test des Brooks Glycerin 19 qui ont, malheureusement pour elles, subit l'épreuve du sentier boueux.

Ne surtout pas les laver à la machine

Pour commencer : il ne faut jamais mettre ses chaussures de running au lave-linge. Encore moins au sèche-linge. On pourrait croire le contraire, mais cela réduit drastiquement la durée de vie du produit. C'est aussi vrai pour l'essorage qui peut très facilement dégrader l'empeigne, ce tissu qui recouvre la chaussure, mais aussi la mousse qui compose la semelle. Cela pourrait aussi endommager le lave-linge ou le sèche-linge: une chaussure est quand même un objet massif.

Il est ainsi préférable de les nettoyer à la main, simplement. Il suffira d’un peu de savon doux et d’un chiffon humide ou d’une brosse. Voici les étapes recommandées pour laver ses running.

  1. Brosser le dessous des chaussures pour retirer le maximum de boue et de terre possible.
  2. Retirer les lacets des chaussures, eux peuvent éventuellement passer en machine.
  3. Retirer les semelles intérieures, les nettoyer et les sécher séparément.
  4. Utiliser un chiffon humide ou une brosse, frotter tranquillement le dessus de la chaussure, gratter à peine.
  5. Rincer à l’eau tiède.
  6. Pour les faire sécher on peut les bourrer de papier journal, cela réduit le temps de séchage.

Quand les nettoyer ?

Il n’y a pas vraiment de moment propice pour nettoyer des chaussures, la réponse est assez simple: lorsqu'elles sont sales!

Test Brooks Glycerin 19 - Passage en sentier, dans la boue

La boue, ça arrive! Pauvre Glycerin! Cet article est inspiré de conseils issus du site Brooks Running.

Consultez le test des Brooks Glycerin 19.

Lorsqu'on fait du trail, il est courant que les chaussures ramassent pas mal de terre et de boue. C'est peu élégant, mais le vrai problème avec la boue c’est surtout la perte de traction. Des semelles surchargées de boue augmentent les risques de glisser et de se blesser. La règle de base lorsqu'on fait du trail est de nettoyer les chaussures régulièrement et typiquement après chaque sortie est enlevant le plus gros de la terre. On pourra pas exemple utiliser un tuyau d'arrosage pour les rincer rapidement avant de rentrer et prendre son temps plus tard pour le faire correctement.

Ranger les chaussures

Dernier point, une fois laver et lorsqu'on possède plusieurs paires de running, on fera en sorte de bien les sécher avant de les ranger. Il serait une très mauvaise idée de les stocker encore humide, cela nuirait clairement à la longévité du produit (dégradation du tissu, moisissure). Penser aussi à les ranger à l'ombre et au sec, la lumière naturelle peut dégrader les fibres et la mousse des semelles. C'est d'autant plus important lorsqu'on n'utilise les chaussures que de manière épisodique.

Quelques autres conseils RunMag