Le test détaillé de la Suunto 9 Peak, plus fine et plus performante ?

Attendue depuis déjà quelque temps par les spécialistes à la suite d'une fuite d'informations en provenance des US, la Suunto 9 Peak était la grosse nouveauté de la marque en cette année 2021. Plus fine que la précédente Suunto 9 Baro Titanium, plus compacte aussi, elle a également été fortement revue sur le plan stylistique. Plus intéressant, il s'agit probablement de la première pierre d'un renouveau de l'ensemble de la gamme des montres GPS Suunto. Présentation détaillée !

Alors même que la marque finlandaise nous présentait la dernière Suunto 9 Titanium il y a un mois (le test de cette Suunto 9 Titanium), c'est bien cette Suunto 9 Peak la nouveauté de l'année. Les habitués et utilisateurs de l'actuel haut de gamme Suunto reconnaitront les changements, en tout cas visuels. Une lunette métallique en titane, un cerclage épuré, et des boutons de forme oblongue qui donnent un look novateur à l'ensemble.

La très belle Suunto 9 Peak

La Suunto 9 Peak possède une lunette en titane, un bracelet en silicone. Sur ce point d'ailleurs, la marque semble hésiter. La Suunto 9 Titanium utilise un bracelet en Nylon très différent.

Ce qui distingue la Suunto 9 Peak

La première chose, évidemment, qui distingue la Suunto 9 Peak de la précédente Suunto 9, c'est le look général. Et la compacité du boitier. On pourra aussi choisir l'acier ou le titane, sachant que pour le deuxième c'est plus un choix de riche car cela ne change rien sur les performances.

Différence entre la Suunto 9 Peak et la Suunto 9 Baro Titanium 2021

La Suunto 9 Baro Titanium de 2021 à gauche, et la Suunto 9 Peak à droite. Les deux montres sont fortement différentes visuellement, mais les deux intègrent les mêmes fonctionnalités. Partage et mutualisation du logiciel obligent.

Le boitier est donc plus compact. En effet, on passe de 50 x 50 x 16,5 mm sur la Baro Titanium à 43 x 43 x 10,6 mm pour la 9 peak. La différence est conséquente, on le voit clairement sur la photo ci-dessus. Qui dit boitier plus compact, dit écran plus petit. C'est peut-être un des reproches qu'on pourra faire à la montre, en passant d'un écran de 320x300 pixel à 240x240 on perd en espace d'affichage, ce qui n'est pas idéal. On regrette aussi que cet écran n'ait pas été étendu sur toute la surface de la montre. La bordure aurait pu être réduite. On gagne aussi quelques grammes en passant de 67g à 52g pour les version titane, 81g à 62g pour la version acier.

La Suunto 9 Peak intègre aussi un capteur SpO2, c'est nouveau. Il permet de mesurer la concentration d'oxygène dans l'hémoglobine. C'est historiquement un outil médical : S'il fallait caricaturer, lorsque la valeur est à 100, tout va bien. Lorsqu'elle descend sous 95, vous avez un problème. Evidemment, il ne faut pas trop s'inquiéter des valeurs remontées : l'outil est peu fiable. La marque (et les autres marques qui proposent un SpO2) l'utilisent comme un outil indicatif d'adaptation à l'altitude. On sait en effet qu'il faut quelques jours pour que le corps s'adapte à la situation.

L'autre nouveauté, et c'est un gros plus, la Suunto 9 peak sera désormais mise à jour par bluetooth. C'est un plus, si comme nous, vous avez tendance à ne PAS brancher votre montre sur l'ordinateur. Dorénavant, l'application Suunto s'occupera de synchroniser aussi les nouveautés logicielles.

Sur le plan de l'autonomie, le critère de choix le plus important lorsqu'on considère un usage sur les longues distances, la montre devrait offrir jusqu'à 170h. Il s'agit -en effet- du même mode "TOUR" (gps activé une fois par heure, un outil d'aide à la navigation ponctuelle) que sur la dernière mise à jour de la Suunto 9. Pour des usages plus "comparables" avec ce que propose la concurrence en mode GPS maximal, il faudra plutôt compter sur ~50h ce qui suffit pour la très grande majorité des courses.

Le capteur cardio de la Suunto 9 Peak, compacité

Du coté du cardiofréquencemètre, le capteur est différent. C'est l'autre grosse nouveauté sur la montre au niveau hardware, du moins de ce qu'on peut en voir ici. Une disposition des diodes et des caractéristiques apparemment différente qui espérons-le améliorera un peu l'efficacité de la mesure. On sait que les capteurs au poignet souffrent d'un manque de précision. Notons aussi que le chargeur sera différent, la broche spécifique Suunto a disparu pour 2 points de contact (sans doute aimantés).

Zoom sur la tranche de la Suunto 9 Peak 2021

Zoom de profil sur le boitier de la Suunto 9 Peak, très élégant. il faut le reconnaitre, c'est une réussite.

La Suunto 9 Peak est aussi disponible en bleu, pour le bracelet et le boitier. La lunette reste en titane brut. On retrouve ainsi les mêmes codes couleurs que pour la Suunto 9 Titanium dont nous avons aussi parlé.

Dernière remarque sur l'écran tactile. C'est surtout une question d'habitude et d'ergonomie. Si vous êtes un utilisateur Garmin (découvrez le test de la Garmin Fenix 7) il faudra vous y faire, mais rien d'insurmontable. S'il fallait être un peu critique, on regrette un manque de réactivité à l'affichage des écrans "suivants", et l'impossibilité d'aller directement à la dernière fonctionnalité en changeant de sens de navigation. Sinon, la montre reste utilisable avec les boutons de navigation sur le coté.

Les fonctionnalités de la Suunto 9 Peak

Avec les outils de mise à jour logicielle désormais systématiquement intégrés dans le cycle de vie des produits, cette Suunto 9 Peak, nouveau porte-étendard de la marque, offrira tout ce que la Suunto 9 Titanium propose déjà. On parle évidemment de l'algorithme Fused Tracks qui permet d'optimiser les performances GPS/Autonomie. Le guidage "turn by turn" mis en place grâce au partenariat avec Komoot devrait aussi être disponible.

Plus spécifiquement, la montre devrait aussi proposer la fonctionnalité de pacer virtuel. Il s'agit typiquement de suivre un meneur d'allure simulé par la montre. La marque annonce enfin l'intégration de l'oxymètre. Cela permet de vérifier votre acclimatation en altitude grâce à la mesure du taux d'oxygène dans le sang.

La montre devrait aussi offrir une gestion de la luminosité de l'écran qui s'adapte à la luminosité ambiante. On note aussi dans les caractéristiques détaillées un chargeur rapide : recharge complète en 1h.

Note : consultez notre article quelle montre gps pour débuter la course à pied.

Caractéristiques détaillées Suunto Peak

Nous reprenons ci-dessous les principales caractéristiques de la montre.

  • Dimensions : 43 x 43 x 10.6 mm. Pour comparaison la précédente Suunto 9 : 50 x 50 x 16,8 mm.
  • Poids : 52 g, contre 81g pour l'ancien modèle de Suunto 9.
  • Composition de la lunette : Titane Grade 5.
  • Composition du verre : Cristal de saphir.
  • Composition du boîtier : Polyamide renforcé de fibre de verre.
  • Composition du bracelet : Silicone.
  • Autonomie en mode heure : jusqu'à 14 jours.
  • Autonomie en mode entraînement avec GPS : 25 h / 50 h / 120 h / 170 h.
  • Autonomie avec suivi 24/7 et notifications mobiles : jusqu'à 7 jours.
  • Fréquence cardiaque intégrée au poignet.
  • Oxymètre.

La Suunto 9 Peak se décline en deux versions. La première, la plus coûteuse, dispose de la lunette en Titane pour plus de légèreté avec les coloris Suunto 9 Peak Granite Blue Titanium et  Birch White, en vente à 699€. La deuxième, avec une lunette en acier inox avec les Suunto 9 Peak Moss Grey et All Black, en vente à 569€.

Avis RunMag

La Suunto 9 Peak arrive comme la véritable nouveauté de la marque en cette année 2021. Il est d'ailleurs difficile de comprendre la pertinence du léger re-styling de la Suunto 9 Titanium. La nouvelle Suunto 9 Peak est surtout beaucoup plus compacte (excellente nouvelle) pour une autonomie comparable, ce qui est bluffant. L'arrivée de la mise à jour via le bluetooth est un vrai plus, qui manquait. On regrette par contre que ce nouveau boitier ne propose pas un écran plus grand, occupant toute la surface. C'est un peu dommage. Si vous êtes déjà équipé de la dernière Suunto 9 Baro Titanium, on ne vous conseille pas de changer. En revanche, si vous hésitiez à basculer de l'ancienne Suunto 9 l'année dernière, c'est peut-être le moment de le faire en 2022.

Pour aller plus loin, cette Suunto 9 Peak annonce probablement d'autres nouveautés questionnant l'avenir des autres modèles que sont les Suunto 3 et Suunto 5. Nous attendons d'en savoir plus.