Le test détaillé des On Cloudvista, mi-route, mi-trail

La Cloudvista est un nouveau modèle de chaussures de trail de la marque suisse On, qui vient s’ajouter aux trois modèles de trail qui existent déjà dans la gamme. Avec la Cloudvista, On Running vise les coureurs vivant en zone urbaine et cherchant à s’initier au trail, recherchant ainsi la polyvalence d’une chaussure à la fois à l’aise sur le bitume et sur des sentiers ne présentant pas de difficulté technique. Voyons dans ce test si la marque a réussi son pari !

Alors que les Cloudventure sont des chaussures plutôt dédiées aux trails de distance moyenne et les Cloudultra aux longues distances, cette Cloudvista est la chaussure de la gamme destinée aux trails de courte à moyenne distance et présentant peu de technicité.

Les On Cloudvista

Caractéristiques techniques

Avec un poids annoncé de 285g en taille 42 homme (256g en taille 40 ½ femme d'après notre pesée), la Cloudvista est assez légère. Son drop de 7mm est classique pour ce type de chaussure.

La semelle intermédiaire est en super-mousse Helion associée à la CloudTec, la semelle signature de la marque (le fameux "nuage" d'On Running), et la semelle extérieure est en Missiongrip, avec de petits crampons de forme plate.

La On Cloudvista de profil

La tige est composée d'une empeigne qui semble solide et d'un chausson cousu en dessous: deux épaisseurs qui laissent présager d'une bonne résistance, d'autant que des renforts ont été placés aux zones les plus fragiles. Du côté des matériaux utilisés, 70% du polyester est issu du recyclage, soit 20% de la chaussure provenant de matériaux recyclés.

Impressions visuelles

La tige et le mesh des On Cloudvista

Avec sa tige composée de deux épaisseurs, la Cloudvista a un look assez original puisque la couche supérieure est transparente et laisse voir celle du dessous. Les couleurs sont très sobres, changeant des couleurs flash parfois présentes sur les chaussures de trail. Les femmes peuvent opter pour le noir et blanc ou violet et blanc, tandis que les hommes ont le choix entre noir et blanc ou bleu et blanc.

Les lacets des On Cloudvista

Les lacets sont ronds et fins, typiques des On Running, donnant visuellement un côté assez léger à la chaussure. Le rendu est élégant, on se demande juste si ce look globalement bien blanc, tant pour la tige que pour la semelle, saura survivre à la poussière des chemins de terre.

Premières Sensations

Les chaussures sont faciles à enfiler et le fit semble assez serré, avec un pied plutôt bien maintenu même pour notre pied assez fin.

La tige et l'avant de la On Cloudvista

Elles taillent un peu petit : la marque recommande de prendre une demi-pointure au-dessus de sa taille habituelle et c'est aussi ce que nous avons constaté. Il faut faire attention au laçage: les lacets très fins peuvent créer des points de pression si l'on a le haut du pied un peu fort. Les premiers pas avec les Cloudvista aux pieds donnent une impression de légèreté et de dynamisme. Elles sont confortables sans être molles, offrant une sensation de fermeté sans être rigides.

Le test terrain

Nous avons testé les Cloudvista lors de sorties trail de durées variables (entre 45 minutes et 4h), à des allures footing ou plus rapides, alternant route et sentiers vosgiens sans difficultés techniques.

Le test des On Cloudvista

La chaussure se comporte bien sur les sentiers, offrant l'adhérence nécessaire pour des chemins secs et non techniques : aucune glissade à signaler de notre côté ! Les crampons seront en revanche insuffisants sur sol gras. C'est normal, ce n'est pas le terrain pour lequel cette chaussure a été pensée. Attention aux zones caillouteuses par contre, les graviers viennent facilement se coincer sous la semelle et il faudra s'arrêter pour les enlever. C'est un point à améliorer sur les semelles On, on le sait.

Les crampons des On Cloudvista

Les crampons

Nous avons trouvé la Cloudvista stable, offrant un bon maintien latéral sans avoir besoin de trop serrer la chaussure. Le talon est bien maintenu, avec un petit renfort au niveau du tendon d'Achille qui vient stabiliser l'ensemble du pied sans générer de frottements. Nous avons en revanche été un peu gênés par la finesse des lacets sur le cou-de-pied, nous causant quelques points de pression. On pourra éventuellement les changer avec ceux d'autres chaussures.

Le test des On Cloudvista

L'amorti de la Cloudvista est assez ferme, c'est une marque de fabrique On. Que l'on soit sur sentier ou sur bitume, la chaussure donne toujours une sensation de légèreté et de dynamisme qui est bien agréable : on pourra ainsi alterner routes et sentiers en étant à l'aise sur les deux terrains. Si l'on souhaite accélérer un peu l'allure, la Cloudvista est plutôt réactive et offre un agréable rebond.

L'Avis RunMag

La Cloudvista remplit son pari : c'est un modèle polyvalent, idéal pour commencer à se familiariser avec le trail sur des sorties sans difficulté technique. Elle pourra aussi convenir comme paire de chaussures unique pour ceux qui courent à la fois sur route et sentiers sur des distances courtes. On aime aussi le look particulier et reconnaissable de la marque Suisse.