Le test complet des NNormal Kjerag, les chaussures de Kilian !

Voilà bientôt un an, Kilian Jornet, le trailer le plus connu de tous, avait agité l’internet du running en annonçant sa séparation de Salomon. Il était devenu le symbole de la marque annécienne depuis de nombreuses années, participant aussi bien à l’image de la marque qu’au développement de produits pour le trail running et gammes désormais classiques: les SLab, Sense, les sacs “gilets”, les chaussures de trail ultra light…tout ça est issu de cette collaboration.

Avant d'aller plus loin, nous en profitons pour annoncer le lancement de notre comparateur rundeals.fr qui liste (en particulier) les bons plans sur les NNormal Kjerag. RunDeals, un service développé par RunMag !

Plutôt bien installé dans le paysage, et décidé à évoluer autrement, le catalan a choisi de lancer sa marque, NNormal, avec une  communication qui reprend les valeurs qu'il tâche de véhiculer sur ses réseaux: durabilité, conscience environnementale, minimiser l'empreinte que l'on laisse - avec le slogan "Your Path, No trace - Ton chemin, sans traces". Forcément attendue au tournant, nous avons pu tester cette première paire de la marque de l'icône du trail, voici notre avis détaillé des NNormal Kjerag.

Test des NNormal Kjerag

Notre premier avis sur les NNormal Kjerag, en version noire.

Présentation des NNormal Kjerag

Nous vous avons fait une présentation, et donné un premier avis sur les NNormal Kjerag à l'occasion de l'UTMB cette année. C'est en association avec la marque espagnole Camper que Normal produit ses chaussures.
La Kjerag, plutôt orientée compétition toute distance, du moins sur le papier, est accompagnée de la Tomir, qui doit apporter plus de confort, et est moins typée course.

Les NNormal Kjerag

On retrouve sur la Kjerag des noms connus: la tige est faite en Matryx comme quelques modèles Hoka (les Speedgoat Evo), Evadict (les Evadict Race Light) ou… Salomon. La récente Slab Pulsar par exemple, qui est un peu la dernière collaboration entre Kilian et Salomon, a une tige faite de ce même tissu de conception française, et fabriqué en Ardèche.
Très résistant, léger, souple, ce matériau a fait ses preuves depuis quelques temps déjà et on peut sans trop de doutes penser qu'il assurera une bonne durée de vie à l'empeigne de la Kjerag.

NNormal Kjerag, semelle Vibram LiteBase Megagrip

C'est Vibram qui fournit la semelle externe, avec sa gomme "Litebase Megagrip". Litebase car c'est une version plus fine, souple, et Megagrip qui représente ce que la marque italienne propose de mieux en accroche sur tous les terrains. Les crampons font 3.5mm et sont assez large, assurant une bonne surface de contact au sol.

La mousse d'amorti est nouvelle, nommée EExpure, et doit apporter un bon compromis entre confort et dynamisme, en gardant le contact avec le terrain. Dans cette optique, les concepteurs ont décidé de se passer de semelle interne, pour "éviter les frottements". On reste un peu perplexe sur ce choix qui donne un contact assez ferme sous le pied.
L'épaisseur est assez contenue, avec 23.5mm au talon et 17.5mm à l'avant-pied, pour un drop de 6mm. On est clairement dans la zone basse de ce qui se fait aujourd'hui.

NNormal Kjerag de 3 quarts arrière

Ce modèle est assez léger, puisque notre exemplaire en 44.5 affiche 242g…ce qui reste tout de même 40g de plus que la Slab Pulsar dans la même pointure. On l'a aussi pesée à 218g en pointure 42 2/3.

Le test !

Impressions visuelles - sensations en statique

Dans sa livrée blanche/grise, la Kjerag a de l'allure, en restant assez classique, sans fioritures. L'autre coloris, noir, est tout aussi discret. Cela marque la volonté de limiter les teintures (et économiser de l'eau) et les coloris saisonniers, l'idée étant d'éviter de proposer une nouvelle couleur tous les 6 mois sans rien de nouveau. L'avenir nous dira comment cette volonté tiendra dans le temps.

NNormal Kjerag de 3 quarts avant

En main la chaussure est légère, plutôt flexible, et la tige est souple. La languette est très fine, en une sorte de faux daim qui "colle" à la chaussette. Le point positif : la languette ne bouge pas une fois la chaussure au pied. Par contre, cela demande un peu d'attention au moment du chaussage pour bien la placer: elle a forcément tendance à s'accrocher à la chaussette.

Avis sur les NNormal Kjerag / intérieur de la chaussure

Elle est reliée à la semelle interne par deux larges bandes élastiques qui lui apportent encore de la tenue, tout en sécurisant un peu le pied. Tout le coup de pied est bien ajusté, proche du pied et le réglage avec les lacets se fait facilement. On se sent bien maintenu, sans excès.

Les lacets et la languette de la NNormal Kjerag

Il y a beaucoup de place à l'avant du pied, les orteils ont peuvent s'étendre : de ce point de vue, on sent la volonté de proposer un modèle adapté aux courses longues. Le changement par rapport aux modèles Sense créés avec Jornet est saisissant. Un pare-pierre minimal est présent - il ne faudra pas compter dessus pour apporter beaucoup de protection contre les cailloux.

Le talon est bien calé, dans une coque semi-rigide avec un rembourrage confortable : pas de frottements ni de pression excessive sur le tendon d’Achille, la forme est étudiée. Le collier de pied est bien dessiné, et descend assez bas pour suffisamment dégager la malléole.

Avis sur les NNormal Kjerag

La Kjerag est plutôt confortable aux pieds, mais ne nous donne pas l'impression d'être dans un chausson : la tige assez fine, le tissu Matryx, renvoient plus à une construction minimale qu'à une chaussure d'ultra (ce qu'elle n'est pas) plus classique. C'est un conforme assez ferme, direct.

On retrouve la même sensation sur la semelle intermédiaire. Même en statique, on sent pas mal de fermeté : ce n'est pas une des mousses modernes qui se compressent beaucoup dans lesquelles on s'enfonce. La mousse EExpure semble privilégier la fermeté et la stabilité, le ressenti du sol.

Attention à la pointure, notre modèle en 44.5, taille préconisée par le guide, taille grand et une demi-pointure (voire une pointure) de moins aurait été plus adéquate.

Le test terrain

Avis sur les NNormal Kjerag

Les impressions chaussures au pied se confirment une fois sur les chemins. Le pied est bien maintenu, alors que la tige semble très classique : pas de construction façon "chaussette", pas de laçage exotique, peu de renforts. La forme est réellement bien étudiée, tout comme le laçage et la position des œillets. Malgré l'espace donné aux orteils, le pied ne bouge pas, en descente comme dans les dévers.

L'amorti est assez ferme, on perçoit la faible épaisseur de la semelle. Si on y gagne beaucoup en stabilité, en précision, on peut se demander si la Kjerag est adaptée aux ultras pour les coureurs lambda. Le confort risque de manquer après plusieurs heures de course, quand il devient difficile d'avoir la même foulée que Kilian.

La mousse EExpure n'offre pas un rebond très marqué non plus, on reste assez en phase avec le terrain, sans propulsion excessive. La chaussure sera moins facile sur les portions roulantes, mais bien plus sécurisante dans les pierriers ou passages plus engagés.

Avis sur les NNormal Kjerag / la semelle exterieure

On peut aussi penser que ce type de mousse vivra bien mieux dans le temps que celles avec plus de rebond, qui se compressent plus. Après tout, la durabilité de la Kjerag fait partie des points mis en avant par la marque, et qui a été testé par Kilian lui-même sur de nombreuses courses (il a a priori couru ses courses estivales avec la même paire).

Du côté de l'accroche, la semelle Vibram ne trahit pas sa réputation. L'humidité actuelle a permis de tester l'accroche sur cailloux mouillés, sans que l'on ne rencontre de souci particulier. De façon étonnante, elle semble tout de même moins efficace que d'autres semelles Vibram testées sur d'autres modèles. La chaussure décroche un peu plus tôt. En dehors de ce point, les crampons assurent une bonne polyvalence et ne se font pas trop sentir sur quelques passages goudronnés.

Après 70kms, aucune trace d'usure n'est à déplorer, que ce soit sur la tige ou sur la semelle externe. C'est la moindre des choses nous direz-vous.

L'avis Run Mag

Avis sur les NNormal Kjerag

Très attendue, la NNormal Kjerag propose un bel ensemble mais sans réel point remarquable. L'amorti est bon, un peu ferme, et sera trop juste pour emmener les coureurs sur les longues distances. La tige est bien travaillée, simple en apparence mais remplissant parfaitement son rôle avec une tenue du pied irréprochable, et un avant-pied large. La chaussure est stable, assez légère, passe plutôt bien sur la plupart des terrains, et semble bien résister à l'usure.
Il n'y a pas de gros point noir à relever, ni d'aspect vraiment bluffant. La durée de vie sera peut-être LA qualité qui fera sortir la Kjerag du lot? Nous reviendrons sur ce point le cas échéant lorsque la chaussure aura quelques centaines de kilomètres au compteur.

Pour terminer, nous vous suggérons de tester notre comparateur rundeals.fr qui liste (en particulier) les bons plans sur les NNormal Kjerag. RunDeals, un service développé par RunMag !