Le test détaillé des Arcteryx Norvan SL 2, performance radicale !

Arc'teryx n'est pas une marque très connue dans le milieu de la course à pied. La Canadienne est spécialisée dans les vêtements outdoor couvrant un panel assez large du tshirt technique à la veste d'expédition en passant par les polaires et les doudounes en duvet. Ce n'est que relativement récemment, quelques années disons, que Arc'teryx développe une gamme de chaussures de trail dont fait partie cette Norvan SL 2. Voici notre présentation et le test de cette chaussure performante.

Nous vous parlions il y a quelques semaines de ces toutes dernières chaussures de la marque canadienne Arc'teryx. Les Arc'teryx Norvan SL 2 évoluent, progressent ou se bonifient, en intégrant les retours d'expérience des athlètes de la marque. Elles sont encore plus légères, 20g de moins, chose qu'on imagine difficile. Nous avons eu la possibilité de les avoir entre les mains en avant première, voici le test des Arc'teryx Norvan SL2.

Présentation détaillée

Arcteryx Norvan SL 2, vue 3/4 avant

Pare-pierres réduit, protections latérales inexistantes, la signature d'une chaussure ultra-légère.

Arc'teryx est une marque connue pour ses produits haut de gamme, bien finis, utilisant souvent le meilleur de la technologie du moment. Cette Norvan SL 2 ne déroge pas à la règle. Elle est proposée au prix catalogue de 150€, ce qui est un prix conséquent pour une chaussure aussi exclusive qu'on ne pourra pas utiliser dans beaucoup de situations. Pourtant, on voit désormais très régulièrement des chaussures de trail dépasser la barre des 150 € (Salomon Pulsar, The North Face Vectiv Flight, des produits concurrents) et même encore plus si on pense aux chaussures de route à plaque carbone.

La languette de la Arcteryx Norvan SL 2, lacets

Le terme SL signifie SuperLight (ou SuperLéger, ou encore SuperLeggera, c'est bien pratique), et cette Arcteryx Norvan SL2 est en effet très légère. Nous l'avons pesée à 166g (pointure 42 2/3) sur notre balance ce qui est encore plus léger que l'incroyable Salomon S/Lab Pulsar. C'est la chaussure de trail la plus légère que nous ayons jamais testée.

Test des Arcteryx Norvan SL 2 en forêt

Pour en arriver à un poids si faible la marque a tout optimisé. La semelle en vibram litebase est ce qui se fait de mieux, le mesh utilisé protège tout juste de l'extérieur, il n'y a pas de semelle de propreté ou bien tout juste une couche de tissu collée à l'intérieur. La semelle intermédiaire est très peu épaisse, sans doute moins de 20mm au talon pour un drop de 7 mm (en fait 19 mm au talon et 12 mm à l'avant au niveau des métatarses).

Arcteryx Norvan SL 2, le talon

Le logo de la marque qui représente un fossile d'Archaeopteryx (ancêtre des oiseaux), d'où le nom de la marque

En plus du poids, tout ce travail d'optimisation apporte de belles qualités à la chaussure, une excellente respirabilité évidemment, une très bonne réponse dynamique. A l'inverse cette Norvan SL2 n'est pas une chaussure faite pour courir l'hiver dans la boue. De la même façon il ne faudra pas espérer l'emporter sur de très longues distances, ni qu'elle soit très robuste si vous aimez courir dans la caillasse.

Le test terrain

Forcément intrigué par le poids et la construction de cette chaussure, notre retour du terrain est dans l'ensemble très positif, bien que la Norvan SL 2 ne soit pas exempte de tout reproche. Le poids nécessite de faire des compromis : le mesh d'abord parait tout de même assez fragile, tant il est fin. On note également une pliure assez prononcée à l'intersection des doigts de pied qui peut laisser imaginer une usure prononcée à cet endroit au fil des kilomètres. Ce poids est aussi synonyme d'une semelle assez fine, et donc forcément d'un amorti restreint. C'est ce que l'on a pu remarquer, notamment en descente où cela "tape" un peu à allure élevée - cela est tout de même mieux que sur la version 1.

Test des Arcteryx Norvan SL 2 en forêt

Une fois passées ces remarques préliminaires, la Norval SL 2 offre des sensations assez rares. Chaussure la plus légère du marché, vous avez littéralement l'impression de ne rien avoir aux pieds. Le drop de 7mm n'est en rien dérangeant pour garder une foulée naturelle et dynamique. Cette chaussure vous poussera à accélérer. La sensation de légèreté est grisante, et le plaisir est maximal. L'autre gros point fort est la semelle Vibram qui, si elle n'est pas adaptée aux terrains gras, se montre excellente sur tous les autres types de surfaces. Racines, cailloux, terre, graviers, la pose du pied est sûre et vous n'aurez aucune crainte à lâcher les chevaux. Une franche réussite de ce point de vue.

Test acccroche de la Arcteryx Norvan SL 2

L'avis RunMag

En conclusion, la Norvan SL 2 n'est définitivement pas une chaussure faite pour courir longtemps. Mais pour courir vite, elle se montrera diablement efficace. Ultra légère, dynamique, elle procure des sensations que l'on ne retrouve nulle part ou presque. Trop légère ? On peut s'interroger. Les profils les plus lourds y trouveront certainement un manque d'amorti. On aime aussi beaucoup le travail de qualité dans la conception propre à la marque Arcteryx, un bel objet au prix qui ne choque pas si on regarde ce que propose la concurrence dans cette catégorie.