Le test détaillé du Camelbak Ultra Pro

Un sac stable et polyvalent -> 80km

CamelBak est la marque pionnière dans le marché du sac d'hydratation. Elle équipe le triple vainqueur de l'UTMB Xavier Thevenard. La veste d'hydratation Ultra Pro dispose d'un volume de rangement de 7 litres, parfait pour y stocker le nécessaire pour des sorties jusqu'à 50km. De nombreux rangements sont bien entendu disponibles et 2 flasques de 500ml dotées de la technologie Quickstow (anti-fuite) sont fournies à l'achat. Le mesh très aéré propose une ventilation parfaite.

Avis sur le Camelbak Ultra Pro

  • Utilisation : Pour les distances moyennes, 30-70km
  • Points forts : Polyvlaence, stabilité sur le dos, double poche dorsale
  • Points faibles : Flasques pas optimales
  • Note : 3.75/5
  • Poids : 180g
  • Volume : 5l
  • Flasques : 2 fournies
  • Prix catalogue : 100€

La gamme Camelbak est assez large, évidemment, mais les sacs destinés au trail se limitent à 3 modèles (le Nano et le Zephyr en plus de celui-ci). On notera aussi le Camelbak Octane 10 que nous n'avons pas eu l'occasion de tester.

Le test

Commençons ce test par une petite présentation. Le sac dispose de 11 poches de rangement. Sur l'avant du sac, 5 poches élastiques permettent de ranger le matériel habituel, celui qu'on souhaite avoir à portée de main pendant la course (barres énergétiques, gant, buff, frontale éventuellement…). Une poche zippée sur la bretelle gauche peut accueillir un téléphone, classique.

La poche dorsale et les deux compartiments sur les flancs - Camelbak Ultra Pro

A l'arrière du sac on trouve la grande poche habituelle qui servira évidemment à ranger la poche à eau (1.5l). La plupart du temps en trail, ou disons depuis plusieurs années, les pratiquants utilisent des flasques, aussi ce compartiment servira à stocker un haut thermique / manches longues si nécessaire.

Plus original sur l'arrière, une poche supplémentaire à la façon des sacs VTT qui permet de glisser la veste imperméable. Nous aurions préféré une poche traversante que nous trouvons plus pratique pour cet exercice. La capacité de rangement annoncée par la marque est de 7 litres.

Une des deux flasques sur le Camelbak Ultra Pro

Les flasques Camelbak intègrent un système de fermeture, réduisant les risques de fuites.

Avantages et inconvénients

Camelbak dispose d'une originalité sur ses flasques : le Quickstow. Une petite manette peut bloquer l'arrivée d'eau et donc éviter les fuites. On peut également régler le débit d'arrivée d'eau. Nous trouvons que les flasques sont un peu "difficiles" à fermer, disons que si on ne fait pas attention (pas suffisamment vissées) elles peuvent fuir.

Même si Xavier Thevenard a utilisé ce sac lors de sa tentative de record sur le GR20, et que d'autres coureurs élites l'utilisent sur l'UTMB, cet Ultra Pro sera un peu juste sur les Ultra-Trails. Malgré son nom qui peut porter à confusion. Le Camelbak Ultra-Pro est plus propice à des trails de courtes et moyennes distances (30 à 80km). La marque propose d'ailleurs le Camelbak Zephyr, plus adapté aux longues distances avec son volume de 10l.

Le Camelbak Ultra Pro est aussi dispo en bleu

Le Camelbak Ultra Pro en version bleue.

Nous avons beaucoup aimé la stabilité du sac une fois en place. Rien ne bouge une fois en place mais il faut trouver les bons réglages car les sangles pectorales ont parfois tendance à se relâcher.

Alternatives : La concurrence pour des sacs de ce volume est rude. Salomon propose par exemple le Adv Skin 5L,  Compressport le sac Ultrun S Pack, ou bien encore le Osprey Duro 6l assez similaire et le Raidlight Responsiv 6l.